07.69.63.12.57

Notre blog

La canicule et ses dangers

La canicule, définie[1] par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) comme un « réchauffement important de l’air, […] durant de quelques jours à quelques semaines » nous impacte toutes et tous.

Cependant, pour les personnes en perte d’autonomie, la canicule est plus qu’un désagrément, il s’agit d’un véritable danger !

Afin de prévenir les risques liés à la canicule, le Ministère des Solidarités et de la Santé préconise de :

    — boire régulièrement de l’eau (environ 1,5L par jour) ;

    — mouiller son corps (par exemple avec un brumisateur) et se ventiler ;

    — fermer les volets pour garder l’habitation fraîche ;

    — manger suffisamment ;

    — appeler les secours (le 15) en cas de malaise.

Malheureusement, ces recommandations sont difficiles à respecter pour nos proches en perte d’autonomie, en particulier avec la fatigue causée par la chaleur à l’origine de la canicule et une aide extérieure est souvent requise.

Il est facile de s’imaginer à leur place pour comprendre le problème :

    — une bouteille d’eau de 1,5L remplie est bien souvent trop lourde, obligeant à faire plusieurs fois par jour le fastidieux trajet jusqu’à l’évier pour y remplir un contenant plus petit – et encore faut-il avoir ce réflexe ;

    — si s’humidifier le visage est possible pour la plupart des gens – à condition d’avoir un appareil adapté –, la majorité des personnes concernées ne s’occupera pas du reste du corps par manque de force, de coordination ou, tout simplement, faute d’y penser ;

    — la lumière du soleil étant essentielle pour le corps et l’esprit humain, quelqu’un de bien intentionné aura probablement profité de la (relative) fraîcheur matinale pour ouvrir volets et fenêtres. En admettant que votre proche ait le réflexe de vouloir fermer fenêtres et volets à temps pour repousser la canicule, l’effort physique nécessaire peut être trop intense ;

    — il faut manger pour vivre et cela est d’autant plus vrai pendant la canicule ! Cependant, la chaleur, en plus d’augmenter la fatigue, réduit l’appétit, ce qui peut pousser des personnes déjà fragiles à sauter – consciemment ou non – un repas, aggravant le problème ;

    — enfin, si contacter les secours lorsque l’on fait en malaise est déjà compliqué pour une personne par ailleurs en pleine possession de ses moyens, il s’agit en cas de perte d’autonomie d’un véritable défi pouvant avoir de graves conséquences !

S’il est vrai que plusieurs solutions technologiques peuvent aider à atténuer certains problèmes liés à la canicule[2], chez Ernesti nous pensons que la meilleure solution est celle qui fait la force de l’Humanité depuis toujours : le lien social et l’entre-aide.

Lorsque vous faites appel à nos services, nous pré-sélectionnons des étudiantes et étudiants en médecine et para-médecine en fonction de votre situation afin de vous permettre de sélectionner celles et ceux que vous préférez sur la base de vidéo de présentation d’une minute chacune. Les étudiantes et étudiants ainsi choisis viendront tenir compagnie à votre proche, s’assurant que les mesures nécessaires sont prises lors de cette période de canicule qui peut s’avérer dangereuse. Vous pourrez avoir l’esprit tranquille avec la certitude que votre proche est en sécurité dans le confort de son domicile !

[1] http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

 [2] Volets automatiques utilisant un minuteur ou contrôlables à distance, bracelet électronique sur lequel appuyer en cas de malaise, etc.