09 80 80 90 70 | lun. - ven. 9h30 - 18h30
Crédit d’impôt et aide à domicile pour les personnes âgées

Crédit d’impôt et aide à domicile pour les personnes âgées

Notre blog

Le crédit d’impôt : un avantage fiscal pour l’aide à domicile

cesu aide a domicile de nuit

 

Le crédit d’impôt est un avantage fiscal dont bénéficient les personnes employant une aide à domicile. Il s’agit d’un remboursement rétroactif de 50% de la somme annuelle dépensée pour des prestations de service à la personne.

 

 

Le crédit d’impôt : qui peut en bénéficier ?

 

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt lorsque vous faites appel à des services d’aide à domicile :

 

  • Si vous êtes l’employeur de votre aide à domicile.
  • Si vous faites appel à un organisme déclaré et/ou agréé (entreprise ou association) de services à la personne.
  • Si vous faites appel à un organisme à but non lucratif ayant pour objet l’aide à domicile et habilité par l’aide sociale ou conventionné par un organisme de sécurité sociale.

 

Chez Ernesti, nos familles sont les employeurs directs de leurs Chouettes (leurs étudiants en santé).

Elles bénéficient donc d’un crédit d’impôt sur la rémunération nette de leurs Chouettes, ainsi que sur les cotisations sociales qui y sont liées.

 

Pour en savoir plus sur notre fonctionnement : Ernesti, comment ça marche ?

 

 

Crédit d’impôt ou réduction fiscale ?

 

Le crédit d’impôt n’est pas une réduction fiscale. Il s’agit d’un remboursement et non pas d’une réduction d’impôt. Cela signifie que mêmes les personnes non imposables peuvent en bénéficier.

 

  • Si vous êtes imposable : Le montant du crédit d’impôt sera directement déduit du montant de la somme totale de vos impôts dus. Si le montant du crédit d’impôt excède celui de l’impôt sur le revenu, la différence vous sera remboursée.
  • Si vous n’êtes pas imposable : Le montant total du crédit d’impôt vous sera directement remboursé.

 

 

Quels services d’aide à domicile donnent droit au crédit d’impôt ?

 

Tous les services d’aide à domicile donnent droit à un crédit d’impôt.

Cependant, certains services ont un plafonnement annuel inférieur. C’est par exemple le cas des petits travaux de jardinage, de bricolage et d’aide informatique à domicile.

Vous pourrez retrouver une liste exhaustive des prestations et de leur plafonnement sur le site gouvernemental : service-public.fr

 

Attention : Depuis 2021, vous ne bénéficierez plus du crédit d’impôt pour les services dispensés hors du domicile.

 

Dans le cadre des services aux personnes âgées, cela peut comprendre un accompagnement à un rendez-vous, une sortie au marché ou une promenade avec son auxiliaire de vie.

Seules les prestations réalisées sur le lieu même du domicile seront prises en compte (gardes de nuit, aide-ménagère, aide aux repas, etc.…)

 

 

Crédit d’impôt : À combien s’élève le montant de l’aide ?

 

Le montant de votre crédit d’impôt correspond à 50% de la somme dépensée annuellement pour vos prestations d’aide à domicile.

Cependant, son montant est plafonné à 12 000 €, majoré de 1 500 € par membre du foyer de plus de 65 ans.

Au total, le plafond ne peut pas dépasser 15 000 €.

Il peut néanmoins s’élever à 20 000 € si l’un des membres du foyer est titulaire de la carte d’invalidité ou perçoit une pension d’invalidité de 3ème catégorie.

La première année, vous bénéficiez d’un avantage supplémentaire : le plafond est porté à 15 000 € (majoré de 1500 € par membre du foyer de plus de 65ans). (Source)

 

 

 

Prenons un exemple : Le crédit d’impôt pour des gardes de nuit à domicile

 

Depuis plus de deux ans, Françoise fait appel à un service de gardes de nuit à domicile et à une aide ménagère pour ses parents, âgés respectivement de 80 et 85 ans.

Cette année, le montant annuel total dépensé pour ces deux prestations est de 20 000 €.

Les parents de Françoise ont tous deux plus de 65 ans, mais ne sont pas titulaires d’une carte d’invalidité, et ne touchent pas de pension d’invalidité.

Ils font appel à ce service de gardes de nuit à domicile depuis maintenant deux ans. Cette année, ils ne bénéficieront pas de l’avantage supplémentaire de la première année.

En revanche, leur âge leur donne toujours accès à la majoration de 1500 € par membre du foyer âgé de plus de 65ans : 12 000 + 1 500(x2) = 15 000 €

Le montant total dépensé (20 000 €) est supérieur au plafond de 15 000 €.

Les parents de Françoise percevront donc un crédit d’impôt de 50% calculé sur le montant total de 15 000 €, soit égal à 7 500 €.

 

Après remboursement, les parents de Françoise n’auront réellement payé que la somme de 12 500 € pour leurs prestations de gardes de nuit à domicile et d’aide ménagère (20 000 € – 7 500 €).

 

 

 

Le crédit d’impôt est-il cumulable avec l’APA ?

 

Les personnes âgées touchant l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) peuvent bénéficier du crédit d’impôt pour leurs prestations d’aide à domicile.

Lors de votre déclaration, vous devrez simplement soustraire le montant de l’APA que vous percevez au total des dépenses engagées.

Votre crédit d’impôt sera de ce fait calculé sur le montant restant à votre charge, après déduction de l’APA.

 

Important : L’APA étant exonérée d’impôts, vous ne devez pas la mentionner sur votre déclaration de revenus.

 

 

 

Crédit d’impôt instantané : ce qui va changer en 2022

 

Actuellement, le crédit d’impôt est versé de manière rétroactive, avec un an de décalage. Cela signifie que vous obtiendrez votre remboursement au mois de juillet de l’année suivante.

Ce système oblige les bénéficiaires de prestations à domicile à avancer la somme, ce qui représente un investissement financier conséquent, trop conséquent parfois pour les foyers aux revenus modestes.

Cependant, le 11 février dernier fut annoncée la mise en place du crédit d’impôt instantané à partir de l’année 2022.

Les personnes employant une aide à domicile directement ou par le biais d’une entreprise prestataire bénéficieront ainsi d’un système de tiers payant pour leur crédit d’impôt.

 

Cette réforme leur permettra de ne réellement payer que 50% du coût de la prestation. L’autre moitié sera versée directement au salarié ou à l’entreprise par l’État, au moment de la déclaration.

S'inscrire à la newsletter !

Cesu et aide à domicile : Comment ça marche ?

Cesu et aide à domicile : Comment ça marche ?

Notre blog

Cesu et aide à domicile : comment ça marche ?

cesu aide a domicile de nuit

 

Vous êtes ou souhaitez devenir particulier-employeur pour embaucher une aide à domicile ? 

 

Si vous considérez le recours à l’emploi direct, vous devrez déclarer votre salarié et effectuer toutes les formalités administratives sur le site du Cesu.

 

Nous vous proposons ici un guide complet pour vous aider à comprendre son fonctionnement et vous accompagner dans vos démarches.

 

Si vous souhaitez être guidé en direct, vous pouvez consulter nos tutoriels vidéo réalisés pour vous sur les thèmes suivants :

 

 

 

Qu’est-ce que le Cesu ? 

 

Le Cesu, acronyme de Chèque Emploi Service Universel est un service public en ligne dépendant de l’Ursaff. 

Il vous permet d’employer légalement un particulier dans le cadre de services à la personne et d’aides à domicile.

Vous devenez ainsi “particulier-employeur” et votre intervenant bénéficie du statut de “salarié”.

Attention ! Ce n’est pas parce que vous déclarez votre salarié via le Cesu que vous êtes exempté de mettre en place un contrat de travail écrit. Un contrat de travail écrit est nécessaire quand votre employé travaille plus de 8 heures par semaine ou si sa durée de travail dépasse les 4 semaines consécutive dans l’année.

 

 

Les 2 types de Cesu

 

Il existe deux formes de Cesu distinctes :

 

  • Le Cesu déclaratif

 

  • Les chèques Cesu préfinancés (également appelés tickets Cesu). 

 

 

 

Le Cesu déclaratif

 

Le Cesu déclaratif est la plateforme sur laquelle, comme son nom l’indique, vous déclarez les heures effectuées par votre salarié.

Cette démarche légalise l’intervention de votre aide à domicile.

Les cotisations sociales sont calculées et prélevées directement sur votre compte bancaire par l’Ursaff sur la base des déclarations que vous avez effectuées.

Suite à cela, votre salarié reçoit son bulletin de salaire envoyé par le Cesu .

Le Cesu déclaratif n’est pas un moyen de paiement.

 

 

Les chèques Cesu préfinancés

 

Les chèques Cesu préfinancés vous permettent de payer directement votre intervenant à domicile. 

D’une valeur déterminée, ils vous sont octroyés par un organisme tiers sous la forme de chèques-papier ou digitalisés. Ils fonctionnent sur un modèle identique à celui des “tickets restaurants”.

 

Bon à savoir : Les chèques préfinancés Cesu peuvent servir à rémunérer votre aide à domicile dans le cadre d’emploi direct (particulier-employeur), mais aussi les services mandataires ou prestataires de services à la personne.

 

Attention cependant : les chèques préfinancés Cesu ne sont qu’un moyen de paiement. Leur utilisation ne se substitue pas à la déclaration de votre salarié. 

Si, en tant que particulier-employeur vous rémunérez votre aide à domicile en chèques Cesu préfinancés, vous devrez tout de même procéder à la déclaration de son intervention.

 

 

Où me procurer des chèques Cesu préfinancés ?

 

Les tickets Cesu vous sont attribués par des organismes tiers en fonction de votre situation. 

Il peut s’agir de votre comité d’entreprise, de votre mutuelle, de votre caisse de retraite etc… 

Il convient donc de vous rapprocher de ces organismes afin de vous renseigner sur les possibilités de prise en charge.

Si vous êtes bénéficiaire de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), le montant de celle-ci peut également vous être versé sous la forme de chèques Cesu préfinancés.

 

 

Le statut de particulier-employeur

 

Selon la définition juridique du terme, le particulier-employeur est celui qui emploie un salarié à domicile afin de le seconder dans certaines tâches quotidiennes et familiales (ménage, garde de personnes dépendantes, petits travaux etc.).

Cette définition est intégrée à l’article L7221-1 du code du travail.

Ce statut est régi par la convention collective du particulier employeur.

 

 

Qui peut devenir particulier-employeur ?

 

Toute personne majeure peut devenir particulier-employeur, sans distinction.

Selon Acoss, on dénombrait plus de 2 millions de particuliers-employeurs en France à la fin de l’année 2020.

 

 

Le statut de particulier-employeur

 

Vous bénéficiez du statut de particulier-employeur dans les 2 cas suivants :

 

  • L’emploi direct

 

  • Le recours à un service mandataire

 

Dans les deux cas, le statut de particulier-employeur implique que vous êtes juridiquement responsable de l’embauche de votre salarié à domicile. 

 

Dans le cadre de l’emploi direct, les diverses tâches administratives (recrutement, élaboration du contrat, déclaration au Cesu, paiement des cotisations et rémunération) vous incombent personnellement.

 

Dans le cas d’un recours à un organisme mandataire, ce dernier se charge d’effectuer ces démarches à votre place pour vous décharger.

 

Pour en apprendre davantage à ce sujet, vous pouvez consulter notre article : Aide à domicile : Mandataire, Prestataire ou Emploi Direct ? 

 

 

Quelles sont les démarches à effectuer pour déclarer son aide à domicile via le Cesu ?

 

Lorsque vous recourez aux services d’une aide à domicile en emploi direct, vous devez réaliser les différentes tâches administratives relatives à son embauche. 

Pour plus de simplicité, la totalité de ces démarches s’effectuent en ligne, directement sur le site du Cesu :

 

 

La création de votre compte Cesu particulier-employeur

 

La création de votre espace personnel sur le site du Cesu représente la première étape de votre toute première déclaration.

Pour les déclarations suivantes, il vous suffira de vous connecter à l’aide de vos identifiants afin d’accéder à votre compte.

 

Rappel : Vous pouvez consulter nos tutoriels vidéo pour vous guider.

 

 

Établir un contrat

 

Le contrat de travail permet de définir les droits et les obligations du particulier-employeur et du salarié. Dans le cadre d’emploi direct, le type de contrat le plus couramment utilisé est le CDI.

Sa mise en place est obligatoire si votre employé intervient plus de 8 heures par semaine ou si sa durée de travail est supérieure à 4 semaines consécutives par an.

Il est possible de vous procurer des modèles de contrats à remplir directement sur le site du Cesu, en accès libre.

 

 

Rémunérer votre aide à domicile

 

La rémunération de votre intervenant à domicile peut se faire de plusieurs manières :

 

  • Le paiement par chèque

 

  • Le paiement par virement bancaire

 

  • Le paiement par chèques préfinancés Cesu

 

  • Le paiement par Cesu+ (nouvelle fonctionnalité permettant de confier au Cesu tout le processus de rémunération de votre salarié)

 

  • Le paiement en espèces (plafonné à 1500€ par mois maximum)

 

 

Déclarer votre salarié sur le site du Cesu

 

Les déclarations des heures travaillées de votre employé à domicile sont obligatoires et doivent être effectuées mensuellement.

 

La démarche est simple et se fait en ligne, depuis l’interface de votre compte employeur.

 

Suite à ces déclarations, vous vous acquitterez du montant des cotisations sociales correspondant calculé directement par le Cesu. Ces charges seront directement prélevées sur votre compte bancaire.

 

Bon à savoir : Depuis le 1er décembre 2015, tout particulier-employeur bénéficie d’une déduction forfaitaire d’un montant de 2€ par heure déclarée sur les cotisations sociales. Cette déduction est appliquée automatiquement au moment de la déclaration. (Source)

 

 

Le Cesu et le Crédit d’impôt

 

En tant que particulier-employeur, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.

Il n’y a pas de conditions particulières pour bénéficier de cet avantage fiscal : vous y avez droit en tant que particulier-employeur.

Si vous n’êtes pas imposable, le Crédit d’impôt vous sera quand même remboursé par l’Etat.

 

 

 

Chez Ernesti, nous proposons des gardes de nuit à domicile accessibles en emploi direct.

Nos « Chouettes », étudiants dans les domaines de la Santé (médical et paramédical) viennent veiller sur votre proche de 20h à 8h, pour assurer son bien être et sa sécurité.

Dans le cadre le la mise en place de gardes de nuits Ernesti, nous accompagnons nos familles dans toutes leurs démarches auprès du Cesu et la mise en place de contrats en CDI à horaires irréguliers.

Si vous rencontrez une difficulté, nos équipes sont à votre disposition pour vous guider par mail ou par téléphone à tout moment.

Pour en savoir plus sur notre fonctionnement : Ernesti, comment ça marche ?

N’hésitez pas à demander de l’aide, et n’oubliez pas que les services de répit profitent à la personne en perte d’autonomie autant qu’aux Aidants.

S'inscrire à la newsletter !

Grille AGGIR (et AVQ) : Estimez l’autonomie de votre proche âgé

Grille AGGIR (et AVQ) : Estimez l’autonomie de votre proche âgé

Notre blog

Grille AGGIR (et AVQ) : estimez l’autonomie de votre proche âgé

La grille AGGIR (acronyme de « autonomie gérontologique groupe iso-ressources ») permet d’estimer la perte d’autonomie d’une personne âgée (à partir de 60 ans).

L’estimation se fait à travers une évaluation réalisée par votre médecin traitant ou un spécialiste de la gérontologie. Vous pouvez faire estimer le niveau GIR de la personne de votre choix sur notre module dédié. Il s’agit d’une nomenclature officielle et commune à tous les professionnels de la santé et de la gérontologie en France.

 

Le fonctionnement de la Grille AGGIR

 

La grille AGGIR est divisée en 6 classifications, différenciées par des niveaux de dépendance physique et/ou psychique distincts à propos de l’accomplissement des actes essentiels et quotidiens de la vie. Cette évaluation de l’autonomie est par exemple nécéssaire dans le cadre d’une demande d’allocation personnalisée (APA), que vous pouvez découvrir ou approfondir dans un autre de nos articles en cliquant ici.

 

Les 17 différentes mesures de la Grille AGGIR.

 

On trouve 10 activités corporelles et mentales, dites discriminantes. Ces mesures se rapportent à la perte d’autonomie et sont exploitées pour déterminer à quel groupe de dépendance appartient la personne âgée. On trouve par exemple des activités comme l’alimentation, la toilette, les déplacements, le repérage spatial et temporel ou encore la communication.

Les 7 autres mesures correspondent à des activités domestiques et sociales, dites illustratives. Celles-ci ne sont pas prises en compte dans le calcul du score de dépendance, mais apportent cependant une foule d’informations supplémentaires permettant à l’évaluateur de mieux percevoir la situation de la personne. On trouve notamment des activités comme la pratique volontaire d’activités de loisir, la gestion de ses biens, de son budget, ou encore l’utilisation volontaire d’un transport.

 

Les 6 degrés de dépendance (GIR) en détails.

 

Le degré de dépendance se calcule en fonction du “GIR”. Plus le degré du dépendance sera élevé, plus le nombre se rapprochera de 1, “GIR 1” correspondant à l’état de dépendance maximal d’une personne.

 

  • GIR 1 :

La personne se trouve dans un état de dépendance extrême. Ses facultés mentales sont profondément atteintes et nécessitent une présence indispensable et continue d’aidants.

  • GIR 2 :

La personne est ici aussi confinée au lit ou fauteuil. Ses propriétés mentales ne sont pas totalement altérées, mais la personne nécessite une aide pour la plupart des activités de la vie courante. On peut aussi trouver ici des personnes dont les facultés mentales sont profondément atteintes, mais ayant conservés la capacité de se déplacer, nécessitant une surveillance permanente.

  • GIR 3 :

La personne a conservé son autonomie mentale et une partielle capacité de déplacement. Elle a cependant besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d’aide pour les soins corporels.

  • GIR 4 :

La personne peut se déplacer de façon autonome dans son logement, mais a besoin d’aide pour effectuer ses transferts; c’est-à-dire le fait de s’asseoir, se lever, se coucher, ainsi que pour la toilette et l’habillage. Cela peut aussi être une personne n’ayant pas de problèmes locomoteurs, mais qui doit cependant être aidée pour les soins corporels et repas.

  • GIR 5 :

La personne a seulement besoin d’une aide pour la toilette, la préparation des repas ainsi que le ménage.

  • GIR 6 :

La personne n’a pas perdu son autonomie et peux effectuer seule les actes essentiels de la vie courante.

 

Quel GIR permet de toucher l’Allocation personnalisée d’autonomie?

 

Il est à noter que seuls les GIR 1 à 4 offrent la possibilité de toucher l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie). Cependant, les personnes relevant des GIR 5 et 6 ont la possibilité de faire une demande d’aide-ménagère ou d’une aide auprès de leur caisse de retraite.

La grille AVQ.

L’évaluation à travers la grille AGGIR est parfois accompagnée de la grille AVQ (Actes de la Vie Quotidienne) qui peut être un complément ou une alternative, mesurant également la perte d’autonomie et le degrés de dépendance d’une personne.

La grille AVQ est souvent utilisée lors de la souscription ou la mise en place des assurances dépendance. Ainsi, en fonction du niveau de dépendance calculé par l’assureur, l’assurée recevra ou non les prestations demandées.

Cette dernière recense 6 actes de la vie quotidienne : la toilette, l’habillage, l’alimentation, la continence, le déplacement et les transferts et propose 4 niveaux de dépendance en fonction du nombre d’AVQ qui ne peuvent plus être réalisés seul :

  • Niveau 1 :

pour une incapacité d’effectuer 2 AVQ sur 6

  • Niveau 2 :

pour une incapacité d’effectuer 3 AVQ sur 6

  • Niveau 3 :

pour une incapacité d’effectuer 4 AVQ sur 6

  • Niveau 4 :

pour une incapacité d’effectuer 5 ou 6 AVQ sur 6

 

Suivant l’évolution de l’état de santé, une demande de réévaluation de la situation peut être demandée en contactant les services du département, ou bien en effectuant une nouvelle demande d’allocation si la personne concernée a été placée dans les groupes GIR 5 ou 6 lors d’une précédente évaluation.

Vous pouvez faire estimer le niveau GIR de votre proche âgé sur notre module dédié.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions, nous sommes là pour vous aider.

Sources :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1229

https://www.bonjoursenior.fr/guides/grille-avq/

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1229

https://essentiel-autonomie.humanis.com/etre-aide-lorsqu-aide-proche/comment-evaluer-perte-autonomie-avec-grille-aggir

S'inscrire à la newsletter !

Zoom sur un dispositif parfois méconnu : l’APA

Zoom sur un dispositif parfois méconnu : l’APA

Notre blog

Zoom sur un dispositif parfois méconnu : l’APA

Qu’est-ce que l’APA ? Quand peut-on y faire appel ? À combien peut monter cette aide ? Quels peut-elle financer ? Combien de personnes en bénéficient en France ? Peut-on l’utiliser pour des gardes de nuit ?

Lisez cet article jusqu’au bout et l’APA n’aura plus aucun secret pour vous !

 

Qu’est ce l’APA ?

L’APA, ou l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie, est une aide de l’État qui permet à son bénéficiaire de soit pouvoir rester à son domicile – on parle alors d’APA à domicile – ou alors de prendre en charge une partie du tarif dépendance fixée par l’établissement médico-social (souvent une maison de retraite) qui l’héberge – on parle alors d’APA en établissement.

En France, 1,2 million de personnes perçoivent l’APA et les montants de cette allocation varient de 300€ à 1.500€ en fonction de paramètres comme la situation géographique, le niveau de dépendance, le niveau de revenu, etc…

 

L’APA en établissement

Lorsque l’on entre en Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), le processus pour bénéficier de l’APA est fait automatiquement par l’établissement.

C’est d’ailleurs lui qui recevra directement les allocations allouées par le département, sans passer par le compte bancaire du bénéficiaire.

Il n’y a donc pas beaucoup de choses à dire à ce sujet, si ce n’est qu’il faut bien regarder les prix proposés par l’établissement que vous avez en vue : Les prix affichés incluent-ils déjà ou non l’allocation de l’APA ? N’hésitez à pas solliciter l’établissement pour éclaircir ce point.

 

L’APA à domicile

Il s’agit là de l’aspect de l’Allocation dont nous souhaitions vous parler dans cet article.

Trop de personnes ignorent encore qu’elles ont droit à cette aide. En effet, dès que l’on dépasse 60 ans, et que l’on est sur un niveau de GIR (Groupe Iso-Ressource, caractérisant le niveau de dépendance de l’individu) allant de 1 à 4, une demande d’APA peut être envisagée.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la grille AGGIR qui sert à déterminer votre niveau de GIR, nous vous invitons à consulter notre article dédié.

À titre d’exemple, une personne de GIR 4 ne peut pas se lever toute seule, mais une fois debout peut se déplacer.

Dans d’autre cas, la personne n’a pas de problème locomoteur mais a besoin d’aide pour les repas et les soins corporels, principalement pour des raisons de début d’altérations des fonctions cognitives.

Enfin, une personne de GIR 1 quant à elle n’est plus en mesure de faire quoi que ce soit seule. Un tel niveau de dépendance nécessite donc une présence à chaque instant.

 

Quelles démarches pour obtenir l’APA ?

La demande d’APA est une démarche a anticiper le plus possible à l’avance, car les processus peuvent être longs.

Le dossier d’inscription est à retirer auprès de votre département ou à votre Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS), ou encore auprès de tout point d’information local dédié aux personnes âgées (comme par exemple potentiellement un CLIC ou une MDPH).

Une fois votre dossier complété, un évaluateur de l’équipe médico-social du département se déplacera au domicile pour évaluer votre GIR et vos besoins. Si toutefois vous effectuez une demande pour un proche, essayez d’être présent en tant que proche-aidant lors de l’évaluation, car ils évalueront également vos besoins.

 

Un plan personnalisé et adapté à vos besoins.

À l’issue de son évaluation, et si vous êtes effectivement sur un niveau de GIR de 1 à 4, ce professionnel médico-social vous proposera un plan d’aide qui peut comprendre :

  • La rémunération d’une aide à domicile

  • Des aides pour le portage des repas

  • Des aides pour le transport

  • Des pistes d’adaptations pour votre logement

  • Des services d’accueil temporaire

 

C’est ici que les choses intéressantes démarrent. Sachez que vous pouvez toucher l’APA de deux façons différentes :

– L’APA est versée directement à l’organisme auquel vous faites appel.

La première façon se rapproche de ce qu’il se passerait si vous étiez en établissement : vous ne verriez jamais l’allocation apparaître sur votre compte en banque, elle serait automatiquement transférée au service qui serait venu vous assister, par exemple le service qui vous a envoyé votre aide à domicile.

– L’APA est versée directement sur votre compte bancaire.

Il est cependant possible dans la plupart des départements de demander à ce que votre allocation soit versée directement sur votre compte bancaire personnel.

Cela vous permettra notamment de pouvoir potentiellement rémunérer une aide à domicile que vous auriez choisi d’employer directement, via le CESU par exemple.

Ce faisant, vous pourriez éviter des coûts supplémentaires que l’entreprise prestataire vous aurait facturés. Bien sûr, en contrepartie, c’est vous qui aurez la responsabilité d’employer correctement, administrativement parlant, votre aide de maison.

 

Se servir de l’APA pour financer des gardes de nuits à domicile.

Si vous souhaitez bénéficier de garde de nuit comme nous le proposons chez Ernesti, vous pouvez demander a l’évaluateur APA de pouvoir bénéficier de cette aide sous forme d’enveloppe afin d’en user a votre souhait. Cela vous permettra en effet de pouvoir utiliser cette aide pour rémunérer vos étudiants, et donc en réduira d’autant le coût global.

 

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions supplémentaires, nous serions ravis de vous aider !

S'inscrire à la newsletter !