09 80 80 90 70 non surtaxé | lun. - ven. 9h00 - 18h30
J’ai mis en place des Accompagnements pour ma Grand-Mère – Témoignage

J’ai mis en place des Accompagnements pour ma Grand-Mère – Témoignage

Notre blog

J’ai mis en place des Accompagnements pour ma Grand-Mère – Témoignage

Prendre soin d'un proche âgé à distance

“Les échanges qu’ils ont avec ma grand-mère sont riches pour elle comme pour eux. J’imagine que ce doit être un plus sur leur CV d’inscrire ce type d’accompagnement.”

 

 

Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous expliquer dans quelles conditions vous avez ressenti le besoin d’une aide à domicile la nuit pour votre grand-mère ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ?

 

Madame D : Alors que je cherchais une solution pour accompagner ma grand-mère la nuit, un de mes amis, dont la fille est une de vos petites Chouettes, m’a parlé de votre structure. J’ai donc fait appel à vous et nous avons monté un dossier. N’étant pas une « pro » d’Internet, j’ai été aidée par vos services et tout s’est fait simplement.

Il n’y a pas eu à proprement parler d’élément déclencheur. Ma grand-mère a 96 ans et nous avions déjà mis en place toute une quantité d’aides dans la journée. Cela nous a rassurés, et nous rassure, de savoir qu’elle n’est pas seule la nuit. Une personne veille sur elle, l’aide si elle a besoin de se lever, ou d’être rassurée.

Étant en perte d’autonomie, si personne n’était auprès d’elle, nous serions obligés de la placer dans un EHPAD, ce dont nous n’avons pas du tout envie. Plusieurs Chouettes interviennent à tour de rôle, et je les trouve toutes très bien.

 

 

Qu’est-ce qui vous a particulièrement séduite dans le concept d’Ernesti ?

 

Madame D : La globalité de votre offre m’a intéressée. Les tarifs sont abordables et je suis certaine que de nombreuses personnes pourraient bénéficier de vos services.
Le fait que vos Chouettes soient des étudiants en santé n’a pas été un élément décisionnaire. Pour autant, les échanges qu’ils ont avec ma grand-mère sont riches pour elle comme pour eux. J’imagine que ce doit être un plus sur leur CV d’inscrire ce type d’accompagnement. Peut-être que de par leur métier à venir, ils sont plus à même d’intervenir plus rapidement ou plus précisément que s’ils ne se spécialisaient pas dans des carrières médicales ou paramédicales.

 

 

Sur quels critères avez-vous choisi les étudiants qui s’occupent de votre grand-mère ? Aviez-vous des demandes, des envies particulières ?

 

Madame D : J’ai apprécié de recevoir des vidéos. Pour la première Chouette que j’ai choisie, j’ai mis en avant son profil professionnel (deuxième année de médecine et des interventions en EHPAD). Pour les autres, car il en faut plusieurs, ce que je n’avais pas réalisé de prime abord, je regarde leurs présentations et je fais totalement confiance. Comme je vous l’ai dit, je les trouve toutes très bien. Une fois que je les ai choisies, je les rencontre toutes chez ma grand-mère et nous échangeons autour de leur intervention. Je suis attentive à la façon dont les choses se passent.

Au départ, je ne voulais pas de garçons par rapport à la pudeur de ma grand-mère. Aujourd’hui, mon avis a changé : ma grand-mère ayant une perte de mémoire directe, elle ne fait plus tellement attention à qui s’occupe d’elle du moment que la personne est gentille, douce, attentive, bienveillante.

 

 

Comment votre grand-mère a-t-elle vécu l’arrivée de ces aides de nuit ?

 

Madame D : Elle n’a jamais rien exprimé de particulier. Elle nous dit souvent qu’elle n’a besoin de personne et qu’elle peut rester seule mais lorsqu’on lui explique que cette présence est mieux pour elle, elle l’accepte. En fait, elle l’a bien pris. Elle avait aussi déjà l’habitude d’avoir des aides tout au long de la journée.

 

 

Quelles sont ses relations avec les Chouettes ?

 

Madame D : Je ne suis pas toujours là, mais je pense qu’elles essayent toutes, dans leur singularité et avec leur caractère, de la stimuler. Je pense aussi que tant qu’elle n’est pas trop fatiguée, elle échange avec elles. Ça dépend des soirs : certains jours, elle peut demander à aller se coucher à 19 h 45 et d’autres jours, elle veille jusqu’à minuit. Les Chouettes se mettent totalement à son rythme.

 

 

Est-ce que le système de prise en charge d’Ernesti vous convient : premier contact, mise en place de la venue des chouettes, relations à travers le cahier de liaison, etc. ?

 

Madame D : Le carnet de liaison nous est très précieux. Il nous permet d’être informés en temps réel de comment s’est passée la nuit. Suivant les remarques (fatigue singulière par exemple), je peux en référer aux infirmières qui passent chaque jour et qui, dès lors, mettent en place une surveillance plus accrue.

 

 

Comment avez-vous vécu le fait de devenir particulier-employeur ? Aviez-vous déjà vécu cela avant ?

 

Madame D : Je ne vous cache pas qu’au début j’étais assez inquiète car je ne l’avais jamais fait. Comme je vous l’ai expliqué tout à l’heure, je ne suis pas très à l’aise avec Internet. Mais tout m’a très bien été expliqué et maintenant, je ne rencontre plus aucune difficulté.

 

 

Considérez-vous avoir fait le meilleur choix en permettant à votre grand-mère de rester chez elle ?

 

Madame D : Absolument ! Aussi longtemps que cela sera possible, nous mettrons tout en œuvre pour qu’elle puisse rester chez elle.
C’est plus contraignant pour l’entourage mais je trouve que c’est tellement mieux de garder nos ainés à domicile.

Chez Ernesti, notre but est d’offrir aux personnes dépendantes la possibilité de rester chez elles aussi longtemps qu’elles le souhaitent et dans les meilleures conditions, quand bien même elles auraient besoin d’une présence la nuit.

Nos « Chouettes », étudiant·e·s dans les domaines de la Santé (médical et paramédical) sont disponibles pour venir de manière régulière assurer une présence la nuit au domicile de l’Accompagné.

La mise en place de gardes de nuits à domicile permet également aux Aidants de pouvoir prendre du recul et de se reposer, tout en sachant leur proche en sécurité.

Découvrir nos Chouettes

Commencer les accompagnements de nuit avec un étudiant en santé.

En savoir plus

Réservez avec un créneau pour échanger directement avec un conseiller Ernesti.

Ces articles pourraient également vous intéresser

personne jouant à un jeu de mémoire

Le répit des Aidants familiaux

Pour les Aidants

Grille AGIR : estimez l’autonomie de votre proche âgé

Pour les Aidants

Il était une fois : les maisons de retraite

Pour les Aidants

S'inscrire à la newsletter !