fbpx
07.69.63.12.57

Quel comportement adopter ?

Que faire quand ce type de situation se présente ?

Le Guide

Parfois, des situations particulières se présentent.

Que faire lorsque mon Accompagné me parle de ses hallucinations ?

Que faire lorsqu’il montre des signes d’agitations ? 

Ce sont autant de moments qu’il convient d’aborder avec prudence et où il est opportun de suivre ces recommandations provenant de la Direction Générale de la Santé.

traffic-sign

Opposition ou refus

Que faire quand mon Accompagné refuse quelque chose ?
engrenages

Comportement moteur abérrant

Comment réagir quand ses actions n’ont pas de sens ?

Agitation

Que faire lorsque l’on sent que la situation produit de plus en plus de stress ?
stop-sign

Agressivité

Vers quoi se tourner quand mon Accompagné se montre agressif ?

Délires, hallucinations

Il ou elle me parle de choses que je ne vois pas, que faire ?

Cris

Comment calmer les cris de mon Accompagné ?

traffic-sign   Opposition ou refus

À faire

  • Être doux et adapter son comportement.
  • Essayer de décaler la réalisation de l’action souhaité autant que possible.
  • Être à l’écoute et prendre le temps de connaître la raison du refus.
  • Solliciter l’aide du patient, privilégier l’autonomie.
  • Négocier afin d’assurer les actions prioritaires.

À ne pas faire

  • Infantiliser.
  • Faire la morale à mon Accompagné.
  • Parler de façon autoritaire.
  • Réprimander.
  • Forcer mon Accompagné.
  • Utiliser des moyens de contention.

traffic-sign   Comportement moteur abérrant

À faire

  • Vérifier qu’il porte des chaussures convenables pour la marche.
  • Faciliter la déambulation de mon Accompagné tout en veillant à assurer sa sécurité générale.
  • Marcher avec mon Accompagné et le raccompagner à sa chambre, au salon.

À ne pas faire

  • Barrer la route, l’empêcher d’avancer.
  • Obliger à s’asseoir même pendant les repas.
  • Laisser des obstacles sur le passage (sol humide…).
traffic-sign   Agitation

À faire

  • Être doux.
  • Utiliser le contact, le toucher, chanter une chanson.
  • Être rassurant, sécurisant.
  • Essayer de discuter ou d’orienter mon Accompagné vers une autre idée.
  • Faire diversion.
  • Proposer une activité ou une promenade.
  • Établir des routines quotidiennes.
  • Repérer les moments de fatigue et d’agacement.

À ne pas faire

  • Avoir des réactions brutales, agressives (garder son sang froid).
  • Générer une ambiance anxiogène (bruit, lumière…).
  • Solliciter de façon incessante.
  • Utiliser des moyens de contention.
traffic-sign   Agressivité

À faire

  • Être doux.
  • Utiliser le contact, le toucher, chanter une chanson.
  • Être rassurant, sécurisant.
  • Essayer de discuter ou d’orienter mon Accompagné vers une autre idée.
  • Faire diversion.
  • Proposer une activité ou une promenade.
  • Proposer une collation ou une boisson.
  • Enlever les objets dangereux.
  • Assurer un périmètre de sécurité.
  • Demander de l’aide si besoin.

À ne pas faire

  • Avoir des réactions brutales, agressives (garder son sang froid).
  • Générer une ambiance anxiogène (bruit, lumière…).
  • Se sentir blessé des propos tenus.
  • Montrer sa peur.
  • Infantiliser.
  • Adopter un ton supérieur ou autoritaire.
  • Tenter de raisonner mon Accompagné
  • Faire des remarques humiliantes, mettre en échec.
  • Punir.
  • Utiliser des moyens de contention.
traffic-sign   Délires, hallucinations

À faire

  • Indiquer à mon Accompagné que nous n’entendons/voyons pas ce qu’il entend/voit, mais que nous le croyons.
  • Avoir des propos rassurants.
  • Essayer de changer de conversation, d’orienter mon Accompagné vers une autre idée.
  • Si le trouble déclenche la peur, intervenir pour assurer la protection de mon Accompagné et de l’entourage.
  • Assurer une présence régulière.
  • Appeler le médecin.

À ne pas faire

  • Paniquer.
  • Tenter de raisonner mon Accompagné.
  • Éviter l’infantilisation, ridiculiser.
  • Nier le délire.
  • Entretenir une conversation sur le délire.
  • Créer des situations complexes ambiguës.
  • Utiliser des moyens de contention.
traffic-sign   Cris

À faire

  • Parler.
  • Capter le regard.
  • Tenir la main.
  • Créer une ambiance apaisante, de détente.
  • Proposer une collation ou une boisson.

À ne pas faire

  • Crier plus fort que mon Accompagné (ne pas essayer de couvrir la voix de mon Accompagné).
  • Générer une ambiance anxiogène (bruit, lumière…).
  • Minimiser la douleur.
  • Utiliser des moyens de contention.