09 80 80 90 70 | lun. - ven. 9h30 - 18h30
Notre blog

La télémédecine : bénéficier d’une prise en charge médicale à distance

Couple de personnes âgées pratiquant

Largement démocratisée depuis le début de la pandémie, la télémédecine a connu un essor majeur pendant le premier confinement en Mars 2020.

Bien que cette pratique soit remboursée depuis plus de 2 ans par l’assurance maladie, son usage par les patients et les médecins a été démultiplié cette dernière année.

En effet, le gouvernement français a dénombré 19 millions de téléconsultations sur l’ensemble de l’année 2020, contre à peine 60 000 en 2019. (source)

 

Si la télémédecine reste le meilleur recours pour faire face à la crise sanitaire, elle présente également d’autres avantages et a de fortes chances de s’inscrire à long terme dans les parcours de soins.

 

 

Qu’est-ce que la télémédecine ?

 

La télémédecine est l’utilisation de la technologie pour fournir des services de santé cliniques tels que le diagnostic, l’évaluation et le traitement à distance, sans consultation ni visite en personne.

Elle repose sur l’utilisation des technologies de télécommunications et de communications électroniques et numériques pour fournir des services de santé à distance, ce qui permet aux patients de recevoir des conseils médicaux à tout moment depuis leur domicile.

En permettant aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux aidants familiaux d’accéder à ces services consultation à distance, la télémédecine permet entre autre aux populations vulnérables d’éviter l’exposition au COVID-19.

 

 

La télémédecine, un concept nouveau ?

 

Aujourd’hui, grâce aux progrès technologiques, il est possible d’offrir des services de soins de santé à distance par le biais de diverses méthodes, telles que la vidéoconférence, les applications de santé mobiles, etc…

 

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un concept nouveau, la télémédecine s’avère être un service incroyablement précieux pendant la pandémie de coronavirus. Alors que de nombreux prestataires de soins de santé ont limité leurs visites en personne aux services d’urgence, la nécessité d’une surveillance et d’accès aux soins n’a pas disparu pour autant.

Pour les personnes âgées et les personnes handicapées, des contrôles réguliers sont essentiels à la santé et au bien-être. Grâce à la télémédecine, les populations vulnérables continuent de bénéficier d’un accès pratique à leurs prestataires de soins sans besoin de se déplacer.

 

 

Quels actes médicaux regroupent la télémédecine ?

 

Il existe 5 principaux types de télémédecine, définis et réglementés par la loi HPTS.

Sur ces 5 types d’actes, seuls la téléconsultation et la télésurveillance médicale requièrent un échange direct entre le patient le professionnel de santé :

 

  • La téléconsultation : il s’agit d’une consultation à distance, entre un médecin et un patient. Tout médecin libéral ou salarié d’un établissement de santé peut effectuer une téléconsultation. Celle-ci est facturée au même tarif qu’une consultation en présentiel.

 

  • La téléexpertise : consiste en un échange entre plusieurs médecins qui se consultent afin d’établir ensemble un diagnostic ou une stratégie de prise en charge et de soins. Elle permet d’obtenir rapidement l’avis d’un spécialiste, donc de réduire les délais de prise en charge et de suivi.

 

  • La télésurveillance médicale : un médecin interprète à distance les données cliniques ou biologiques recueillies par le patient ou un professionnel de santé. Elle implique la mise en place d’un dispositif médical au domicile de la personne.

 

  • La téléassistance : un médecin assiste à distance l’un de ses confrères durant un acte médical ou chirurgical.

 

  • La régulation : c’est la première réponse médicale apportée par les centres d’appels (le Samu). Les médecins établissent un premier diagnostic d’après les informations transmises et déterminent ensuite le protocole d’intervention le mieux adapté à la situation.

 

 

Comment la télémédecine soutient-elle la prestation de soins ?

 

La télémédecine est un outil précieux pour les personnes âgées et les personnes handicapées, ainsi que pour leurs soignants. La télémédecine donne aux Aidants confiance dans leur capacité à répondre aux besoins de leur proche, sachant qu’un prestataire de soins de santé qualifié est à portée de main et accessible chaque fois qu’ils ont besoin de conseils ou d’avis.

 

La télémédecine contribue à rendre les prises en charge plus rapides et plus accessibles par rapport aux modèles traditionnels. Les Aidants n’ont ainsi plus besoin de conduire systématiquement leur proche au cabinet d’un prestataire de soins ou aux urgences chaque fois que l’état de santé de ce dernier change ou que de nouveaux symptômes apparaissent. En réduisant les visites aux urgences et les réadmissions, la qualité de vie des patients et des aidants est améliorée.

 

Les plates-formes de télécommunication facilitent également l’information entre professionnels de santé, pour une communication et une collaboration transparentes. Alors que de plus en plus de personnes âgées choisissent de vieillir à domicile, des outils tels que la surveillance à distance des patients peuvent apporter une certaine tranquillité d’esprit aux Aidants familiaux et aux autres proches.

 

 

Les avantages et les limites de la télémédecine

 

La télémédecine est précieuse pour les patients qui résident dans des zones rurales (déserts médicaux) où l’accès aux soins est limité par rapport à ceux vivant dans des zones urbaines.

 

Elle est également particulièrement utile aux personnes âgées et à mobilité réduite qui peuvent avoir des difficultés à se déplacer, ainsi qu’à celles qui ont un accès limité aux transports. De plus, elle permet de limiter le temps passé en salle d’attente, ce qui représente un avantage indéniable pour les personnes affaiblies et d’autant plus en cette période où il est recommandé de limiter ses déplacements à l’extérieur.

 

 

Si la télémédecine ne peut pas être utilisée dans des situations nécessitant des soins urgents et concrets, elle constitue une solution pratique pour les visites de suivi, les problèmes simples et d’autres situations qui permettent aux prestataires d’évaluer et de traiter correctement les patients sur la base de la description verbale des symptômes, d’images, de vidéos, et d’autres données, comme la température, les résultats de dépistages à domicile, ou toute autre forme de test réalisable par le patient lui-même.

 

Sources :

https://www.ameli.fr/medecin/actualites/teleconsultation-et-covid-19-croissance-spectaculaire-et-evolution-des-usages

https://www.lefigaro.fr/societes/coronavirus-les-chiffres-record-de-la-telemedecine-en-france-20200305

https://www.vie-publique.fr/eclairage/18473-la-telemedecine-une-pratique-en-voie-de-generalisation

https://blog.groupecrc.com/telemedecine-avantages-inconvenients

Chez Ernesti, notre but est d’offrir aux personnes dépendantes la possibilité de rester chez elles aussi longtemps qu’elles le souhaitent et dans les meilleures conditions, quand bien même elles auraient besoin d’une présence la nuit.

Nos « Chouettes », étudiants dans les domaines de la Santé (médical et paramédical) sont disponibles pour venir de manière récurrente assurer une présence la nuit au domicile de l’Accompagné.

La mise en place de gardes de nuits à domicile permet également aux Aidants de pouvoir prendre du recul et de se reposer, tout en sachant leur proche en sécurité.

Découvrir nos Chouettes

Commencer les accompagnements de nuit avec un étudiant en santé.

En savoir plus

Réservez avec un créneau pour échanger directement avec un conseiller Ernesti.

Ces articles pourraient également vous intéresser

personne jouant à un jeu de mémoire

L’importance des visites à domicile

Pour les Aidants

La téléassistance, une solution miracle ?

Pour les Aidants
Nouvelles technologies et personnes âgées : une aide au maintien à domicile
Pour les Aidants

S'inscrire à la newsletter !