09 80 80 90 70 non surtaxé | lun. - ven. 9h30 - 18h30
Notre blog

Témoignage d’un Aidant :

Ma mère a souhaité mettre en place un accompagnement de nuit pour elle-même

Prendre soin d'un proche âgé à distance

“Ma mère a toute sa tête, est d’un naturel très ouvert et possède une bonne communication. Elle a estimé elle-même ce besoin d’accompagnement pour se sécuriser.”

 

 

Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous expliquer dans quelles conditions vous avez ressenti le besoin d’une aide à domicile la nuit  pour votre maman ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ?

 

Monsieur J : Ma mère a 98 ans et Ernesti s’occupe d’elle depuis un an à peu près. Je lui ai proposé cette solution parce qu’elle était angoissée à l’idée de rester seule chez elle le soir et la nuit. Je pense qu’elle avait aussi besoin de compagnie.

 

 

Comment avez-vous connu Ernesti ?

 

Monsieur J : Tout simplement en fouillant sur Internet.

 

 

Qu’est-ce qui vous a particulièrement séduit dans le concept d’Ernesti ?

 

Monsieur J : Le concept séniors/étudiants  ! Le fait que les intervenants soient des étudiants dans le domaine médical ou paramédical a été aussi déterminant, dans la mesure où ils ont l’expérience auprès des anciens et qu’ils peuvent intervenir rapidement auprès d’une personne qui n’a plus toutes ses facultés, mais qui reste néanmoins autonome.

 

 

Sur quels critères avez-vous choisi les Chouettes qui s’occupent de votre maman ? Aviez-vous des demandes, des envies particulières ?

 

Monsieur J : Le choix fondamental de ma mère était d’être entourée de femmes. Elle souhaitait aussi une personne ayant des connaissances en premier secours et pourvue d’une maturité certaine. Elle avait à cœur de pouvoir échanger sur divers sujets.
Ses demandes exprimées, c’est essentiellement moi qui ai regardé les vidéos et choisi les Chouettes, et les personnes qui viennent régulièrement passer la nuit chez elle correspondent aux critères demandés et sont très bien.

 

 

Comment votre maman a-t-elle vécu l’arrivée de ces aides de nuit ?

 

Monsieur J : Ma mère a toute sa tête, est d’un naturel très ouvert et possède une bonne communication. Elle a estimé elle-même ce besoin d’accompagnement pour se sécuriser. Au début, évidemment, elle a posé des conditions. Elle ne souhaitait par dessus tout que les intervenantes respectent son intimité et son autonomie.

 

 

Quelles sont maintenant ses relations avec ses Chouettes ?

 

Monsieur J : Tout se passe très bien. Elles échangent beaucoup ensemble même si ma mère est de plus en plus fatiguée. Il y a une complicité, voire une sorte d’affection qui s’est mise en place avec les Chouettes au fil du temps.

 

 

Est-ce que le système de prise en charge d’Ernesti vous convient : premier contact, mise en place de la venue des chouettes, relations à travers le cahier de liaison, etc. ?

 

Monsieur J : Ah oui ! Le carnet de liaison, rempli tous les jours, est très important pour moi. Une petite remarque : parfois, il y a quelques oublis et il n’est pas «  posté  » très tôt dans la journée. Pour moi, ce compte rendu est essentiel pour la simple raison que je vis loin de chez ma mère. J’habite à 160 km de chez elle et je suis satisfait d’avoir des nouvelles de professionnelles chaque matin, rassuré de savoir ce qui s’est passé durant la soirée et la nuit.

 

 

Comment avez-vous vécu le fait de devenir particulier-employeur ? Aviez-vous déjà vécu cela avant ?

 

Monsieur J : Aussi bien ma mère que moi-même sommes habitués à travailler avec le CESU. Les démarches ont donc toujours été simples pour nous, d’autant que je suis à l’aise avec l’informatique. Aujourd’hui, grâce à Internet, les démarches administratives sont simplifiées.

 

 

Considérez-vous avoir fait le meilleur choix en permettant à votre maman de rester chez elle ?

 

Monsieur J : Oui, c’est une réussite. C’était son choix de rester chez elle et il corroborait totalement avec mon idée que l’on n’est jamais mieux installé que chez soi. Cette formule-là permet, compte-tenu de son autonomie qui est encore grande de la maintenir à domicile. Si elle perd de ses facultés, il me faudra réfléchir à mettre en place d’autres stratégies d’accompagnement pour lui permettre de résider le plus longtemps dans son univers.

 

Chez Ernesti, notre but est d’offrir aux personnes dépendantes la possibilité de rester chez elles aussi longtemps qu’elles le souhaitent et dans les meilleures conditions, quand bien même elles auraient besoin d’une présence la nuit.

Nos « Chouettes », étudiant·e·s dans les domaines de la Santé (médical et paramédical) sont disponibles pour venir de manière régulière assurer une présence la nuit au domicile de l’Accompagné.

La mise en place de gardes de nuits à domicile permet également aux Aidants de pouvoir prendre du recul et de se reposer, tout en sachant leur proche en sécurité.

Découvrir nos Chouettes

Commencer les accompagnements de nuit avec un étudiant en santé.

En savoir plus

Réservez avec un créneau pour échanger directement avec un conseiller Ernesti.

Ces articles pourraient également vous intéresser

personne jouant à un jeu de mémoire

Le répit des Aidants familiaux

Pour les Aidants

Grille AGIR : estimez l’autonomie de votre proche âgé

Pour les Aidants

Il était une fois : les maisons de retraite

Pour les Aidants

S'inscrire à la newsletter !