09 80 80 90 70 non surtaxé | lun. - ven. 9h00 - 18h30
Notre blog

L’accueil de jour : un excellent compromis entre le domicile et la maison de retraite

Couple de personnes âgées pratiquant

Votre proche en perte d’autonomie a choisi la solution du maintien à domicile ?

Peut-être avez-vous cependant constaté qu’il s’ennuie durant la journée ou estimez-vous qu’il n’est pas suffisamment stimulé ? En effet, tout individu a besoin de s’ouvrir vers l’extérieur pour rester épanoui. Vous vous demandez peut-être alors comment mettre en place une routine dynamique, stimulante et adaptée à son degré d’autonomie.

Avez-vous déjà considéré la solution de l’accueil de jour ?

Destiné aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs, ce dispositif permet aux Aidants de laisser leur proche quelques heures par semaine dans un espace stimulant et sécurisant.

Si l’accueil de jour est souvent proposé comme une solution de répit pour les Aidants, les bénéfices constatés chez les personnes âgées sont également nombreux.

Si vous hésitez encore à sauter le pas, cet article pourra sûrement vous donner de bonnes pistes de réflexion.

 

 

Qu’est-ce que l’accueil de jour ?

 

L’accueil de jour est un dispositif recevant les personnes âgées en perte d’autonomie de quelques heures à quelques jours par semaine. Son objectif est de leur permettre de pouvoir rester le plus longtemps possible chez elles en alternant vie au domicile et prise en charge au sein d’une structure spécialisée pour préserver leur autonomie.

Fréquenter un accueil de jour permet de maintenir une routine dynamique tout en bénéficiant d’un accompagnement régulier. Pour les personnes âgées comme pour leurs Aidants, il s’agit d’un excellent compromis entre l’entrée en institution et le maintien à domicile.

Les centres disposant d’un accueil de jour peuvent être des structures autonomes, ou dépendre d’un établissement de santé (hôpital gériatrique ou EHPAD).

 

 

À qui s’adresse l’accueil de jour et quelles sont les conditions d’accès ?

 

La prise en charge en accueil de jour s’adresse principalement aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs (maladie d’Alzheimer ou apparentée), de maladies neurodégénératives ainsi qu’aux personnes en perte d’autonomie physique.

Pour qu’une personne puisse bénéficier d’une prise en charge en accueil de jour, il faut néanmoins que sa perte d’autonomie ne lui permette plus de se gérer seule à son domicile et qu’elle ne présente pas de troubles du comportement incompatibles avec une participation à des activités individuelles ou collectives en atelier.

 

Le choix de la structure la mieux adaptée à votre proche est la première étape à considérer. Votre Médecin traitant ou l’équipe médicale en charge de votre proche peuvent vous aider dans cette démarche.

Pour les personnes atteintes de troubles cognitifs, réaliser une consultation mémoire préalable auprès d’un neurologue est fortement recommandé. Le bilan permettra de faciliter l’orientation.

Par la suite, vous devrez prendre contact avec la structure choisie pour constituer un dossier d’admission, couplé d’une visite de pré-admission. Cette visite vous permettra de discuter des modalités d’admission, de découvrir les lieux, d’échanger avec l’équipe en charge de la structure, et le plus important : de vous assurer que votre proche s’y sente bien. C’est également à ce moment-là que sera décidée la fréquence des visites, en fonction de votre besoin et des places disponibles.

 

 

Que fait-on en accueil de jour ?

 

Lors de ses visites en accueil de jour, votre proche sera pris en charge par une équipe de professionnels formés à l’accompagnement des seniors. La régularité des visites assure également un suivi personnalisé, essentiel pour se rendre compte des progrès et des bénéfices apportés.

Chaque structure propose un programme d’activités variées, créées pour favoriser la stimulation physique et cognitive, le bien-être et l’autonomie. Chaque activité est présentée et réalisée de manière ludique, mais a un but thérapeutique.

Ces journées favorisent également les rencontres et échanges entre participants, contribuant ainsi à cultiver un lien social. En général, les structures veillent à créer des groupes homogènes en fonction de l’âge/des pathologies/du stade d’évolution de la maladie afin de fluidifier les interactions.

 

Parmi les activités les plus courantes, vous retrouverez :

  • Des ateliers créatifs et manuels (dessin, peinture, cuisine, jardinage, bricolage, tricot…)
  • Des activités d’expression et de communication (musique, chant, écriture)
  • Des activités physiques (gymnastique douce, marche)
  • Des ateliers de détente et de bien-être (maquillage, massages, manucure…)
  • Des ateliers mémoire
  • Des ateliers de prévention anti-chutes
  • De l’art-thérapie
  • De la musico-thérapie

 

 

Quels bénéfices pour la personne âgée et son Aidant ?

 

Se rendre en accueil de jour permet à la personne âgée de passer du temps hors de chez elle, dans un cadre stimulant et bienveillant. Sortir de son « cocon » est extrêmement bénéfique, car favoriser les interactions avec l’extérieur est essentiel pour lutter contre la perte d’autonomie.

Pour l’Aidant, il est rassurant de laisser son proche dans un environnement sécurisé et bienveillant, le sachant encadré et accompagné par des professionnels de santé compétents.

Ainsi, se rendre en accueil de jour permet de :

  • Conserver le plus longtemps possible ses capacités intellectuelles et physiques
  • Pérenniser le maintien à domicile
  • Bénéficier d’un suivi et d’un accompagnement adapté
  • Créer une routine dynamique dans le quotidien
  • Se confronter au monde extérieur et d’éviter le repli sur soi
  • Lutter contre l’isolement
  • Soulager et de soutenir les Aidants en leur permettant :
    • De trouver des moments de pause pour souffler, se reposer et éviter l’épuisement psychique et physique
    • De s’autoriser des instants de liberté pour eux-mêmes et ainsi prendre soin de leur propre santé
    • De gérer leurs affaires courantes avec la disponibilité nécessaire
    • De recevoir des conseils et une aide psychologique s’ils le souhaitent

 

 

Quelle fréquence ?

 

Le rythme des venues est décidé au moment de l’admission. En fonction des besoins de votre proche, l’équipe pluridisciplinaire en charge des admissions préconisera un rythme adapté, pouvant aller d’une demi-journée à 5 journées par semaine.

Au fil des mois, la fréquence hebdomadaire peut être amenée à changer, en fonction de l’évolution de l’état de santé de l’accueilli et du besoin des Aidants, en tenant compte des capacités d’accueil.

 

Important : Votre emploi du temps ne vous permettra peut-être pas de conduire et d’aller récupérer votre proche à chaque séance. Pour cela, certaines structures organisent le transport de la personne âgée entre le domicile et la structure d’accueil.

 

 

Quels sont les tarifs de l’accueil de jour ?

 

Le tarif à la journée ou à la demi-journée dépend de chaque structure, mais comptez une quarantaine d’euros par jour en moyenne.

 

Afin de vous soutenir dans le financement de cette prestation, différentes aides sont disponibles :

 

  • L’APA
  • Le droit au répit du proche Aidant
  • Des aides proposées par votre assurance, caisse de retraite, complémentaire santé, et mais également des aides du Conseil Départemental ou Régional.

Chez Ernesti, notre but est d’offrir aux personnes dépendantes la possibilité de rester chez elles aussi longtemps qu’elles le souhaitent et dans les meilleures conditions, quand bien même elles auraient besoin d’une présence la nuit.

Nos « Chouettes », étudiants dans les domaines de la Santé (médical et paramédical) sont disponibles pour venir de manière récurrente assurer une présence la nuit au domicile de l’Accompagné.

La mise en place de gardes de nuits à domicile permet également aux Aidants de pouvoir prendre du recul et de se reposer, tout en sachant leur proche en sécurité.

Découvrir nos Chouettes

Commencer les accompagnements de nuit avec un étudiant en santé.

En savoir plus

Réservez avec un créneau pour échanger directement avec un conseiller Ernesti.

Ces articles pourraient également vous intéresser

personne jouant à un jeu de mémoire

Le répit des Aidants familiaux

Pour les Aidants

Grille AGIR : estimez l’autonomie de votre proche âgé

Pour les Aidants

Il était une fois : les maisons de retraite

Pour les Aidants

S'inscrire à la newsletter !