fbpx
07.69.63.12.57

Notre blog

Zoom sur un dispositif parfois méconnu : l’APA

Qu’est-ce que l’APA ? Quand peut-on y faire appel ? À combien peut monter cette aide ? À quoi peut-elle servir ? Combien de personnes en bénéficient en France ? Peut-on l’utiliser pour des gardes de nuit ? Lisez cet article jusqu’au bout et l’APA n’aura plus aucun secret pour vous !

L’APA, ou l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie, est une aide de l’État qui permet à son bénéficiaire de soit pouvoir rester à son domicile – on parle alors d’APA à domicile – ou soit de prendre en charge une partie du tarif dépendance fixée par l’établissement médico-social (souvent une maison de retraite) qui l’héberge – on parle alors d’APA en établissement.

En France, 1,2 million de personnes perçoivent l’APA et les montants de cette allocation varient de 300€ à 1.500€ en fonction de paramètres comme la situation géographique, le niveau de dépendance, le niveau de revenu, etc.

L’APA en établissement

Lorsque l’on entre en Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), le nom officiel des maisons de retraite qui ont signé une convention avec le conseil départemental et qui peuvent s’occuper des niveaux de dépendance les plus élevés, le processus pour bénéficier de l’APA est fait automatiquement par l’établissement. C’est d’ailleurs lui qui recevra directement les allocations allouées par le département, sans passer par le compte bancaire du bénéficiaire. Il n’y a donc pas beaucoup de choses à dire sur ce sujet, si ce n’est qu’il faut bien regarder les prix qui sont affichés par l’établissement que vous avez en vue : ses prix affichés incluent-ils déjà ou non l’allocation de l’APA ? En général c’est le cas, les prix affichés ont déjà de déduit ces allocations.

L’APA à domicile

C’est bien cet aspect de l’Allocation dont nous souhaitions vous parler dans cet article.

En effet, trop de familles ignorent encore qu’elles ont droit à cette aide. Dès que l’on dépasse 60 ans, et que l’on est sur un niveau de GIR (Groupe Iso-Ressource, caractérisant le niveau de dépendance de l’individu) allant de 1 à 4, ont peut faire sa demande d’APA. Pour avoir plus d’information sur la grille AGGIR qui sert à déterminer votre niveau de GIR, nous vous invitons à visiter ce site internet : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1229

Pour se faire une idée, une personne de GIR 4 ne peut pas se lever toute seule, mais une fois debout peut se déplacer. Ou alors, la personne n’a pas de problème locomoteur mais a besoin d’aide pour les repas et les soins corporels, principalement pour des raisons de début d’altérations des fonctions cognitives. Une personne de GIR 1 est confinée au lit ou au fauteuil, a ses fonctions mentales gravement altérées et nécessite une présence à chaque instant.

L’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie est une démarche a anticiper le plus possible car les processus peuvent être longs. Le dossier d’inscription est à retirer auprès de votre département ou à votre Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS), ou encore auprès de tout point d’information local dédié aux personnes âgées (comme par exemple potentiellement un CLIC ou une MDPH). Une fois votre dossier complet, un évaluateur de l’équipe médico-social du département se déplacera au domicile pour évaluer votre GIR et vos besoins. Essayez d’être présent en tant que proche-aidant si l’évaluateur vient pour votre parent, car ils évalueront aussi vos besoins.

À l’issue de son évaluation, et si vous êtes effectivement sur un niveau de GIR de 1 à 4, ce professionnel médico-social vous proposera un plan d’aide qui peut comprendre :

  • La rémunération d’une aide à domicile

  • Des aides pour le portage des repas

  • Des aides pour le transport

  • Des pistes d’adaptations pour votre logement

  • Des services d’accueil temporaire

C’est ici que les choses intéressantes démarrent. Sachez que vous pouvez toucher l’APA de deux façons différentes. La première façon se rapproche de ce qu’il se passerait si vous étiez en établissement : vous ne verriez jamais l’allocation apparaître sur votre compte en banque, elle serait automatiquement transférée au service qui serait venu vous assister, par exemple le service qui vous a envoyé votre aide à domicile. Sachez cependant qu’il est aussi possible dans la plupart des départements de demander que votre allocation vous soit versée directement sur votre compte en banque personnel. Cela vous permettra notamment de pouvoir potentiellement rémunérer une aide à domicile que vous auriez choisi d’employer directement via par exemple le CESU. Ce faisant, vous pourriez éviter des coûts supplémentaires que l’entreprise prestataire vous aurait facturés. Bien sûr, en contrepartie, c’est vous qui aurez la responsabilité d’employer correctement, administrativement parlant, votre aide de maison.

Si vous souhaitez bénéficier de garde de nuit comme nous les proposons, vous pouvez demander a l’évaluateur APA de pouvoir bénéficier de cette aide sous forme d’enveloppe afin d’en user a votre souhait. Cela vous permettra en effet de pouvoir utiliser cette aide pour rémunérer vos étudiants, et donc en réduira d’autant le coût global.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions supplémentaires, nous serions ravis de vous aider !

S'inscrire à la newsletter !