09 80 80 90 70 non surtaxé | lun. - ven. 9h30 - 18h30

Notre blog

Zoom sur la démence à corps de Lewy

La démence à corps de Lewy est une affection neurodégénérative qui toucherait environ 250 000 personnes en France. Apparentée à la maladie d’Alzheimer et à la maladie de Parkinson de part leurs symptômes communs, elle reste cependant moins connue et moins bien diagnostiquée.

 

La démence n’est pas une maladie spécifique mais fait référence à un groupe de symptômes qui peuvent avoir un impact sur les mouvements, la pensée et le raisonnement d’un patient. La troisième cause de démence la plus fréquente, après la maladie d’Alzheimer et la démence vasculaire, nous retrouvons la démence à corps de Lewy (DBL). Cette forme de démence est causée par l’accumulation de dépôts de protéines dans le cerveau et peut représenter 5 à 10 % de tous les cas de démence.

 

Comme pour toutes les formes de démence, la détection et le diagnostic précoces sont essentiels pour garantir un plan de traitement efficace à long terme. Les symptômes des maladies dégénératives du cerveau comme la démence à corps de Lewy peuvent se superposer à d’autres affections, comme la maladie de Parkinson, et être difficiles à diagnostiquer aux premiers stades. Dans cet article, nous allons examiner certains des aspects importants de la démence à corps de Lewy qui la différencient d’autres affections similaires.

 

 

Que sont les corps de Lewy ?

 

Le terme “corps de Lewy” vient du nom du neurologue allemand Friedrich Lewy, qui a découvert la présence de dépôts de protéines anormaux dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Bien que l’on ne sache pas exactement pourquoi ces protéines se forment en ces amas microscopiques, le Dr Lewy a pu déterminer qu’elles pouvaient avoir un impact sur les fonctions cérébrales.

 

Le type de protéine que l’on trouve dans les corps de Lewy, l’alpha-synucléine, joue un rôle important dans le fonctionnement normal des synapses du cerveau qui sont utilisées pour la communication entre les cellules cérébrales. Dans la démence à corps de Lewy, lorsque ces protéines forment des dépôts, elles inhibent la capacité des neurones à fonctionner correctement et ces cellules commencent à mourir. Avec le temps, cette désintégration peut entraîner des dommages importants dans diverses régions du cerveau, ce qui se traduit par une perte des capacités fonctionnelles associées à ces régions du cerveau.

 

 

Quels sont les symptômes la maladie à corps de Lewy ?

 

Les premiers symptômes qui apparaissent chez les patients atteints de démence à corps de Lewy sont généralement liés aux fonctions cognitives et motrices. Les symptômes cognitifs peuvent inclure des problèmes de mémoire, de jugement ou de pensée et sont généralement de nature progressive. En outre, ils peuvent également varier en gravité d’un moment à l’autre et être très imprévisibles.

 

La fonction motrice peut être altérée par une démence à corps de Lewy, entraînant une raideur musculaire, des tremblements ou des changements dans les habitudes de marche. Une grande majorité de patients éprouvent ces problèmes moteurs à des stades ultérieurs de la maladie, mais ils peuvent aussi apparaître à tout moment.

 

La démence à corps de Lewy, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson présentent de nombreux symptômes communs, mais il existe des différences importantes qui peuvent aider à différencier la démence à corps de Lewy des autres affections. Par exemple, l’intensité des problèmes de mémoire et les trouble congitifs fluctuent souvent fréquemment.

 

Les hallucinations apparaissent souvent au cours des premiers stades de la maladie et peuvent être vives et fréquentes.

 

Les tremblements sont généralement moins prononcés dans la démence à corps de Lewy que dans la maladie de Parkinson, et les patients ne répondent pas aussi bien aux médicaments habituels tels que la L-dopa.

 

 

Comment la démence à corps de Lewy est-elle diagnostiquée ?

 

Dans de nombreux cas, l’identification des symptômes de la démence est le premier point de départ d’un diagnostic de démence à corps de Lewy. À ce stade, les prestataires de soins de santé commandent généralement des tests supplémentaires pour différencier cette maladie des autres. Ces tests peuvent comprendre des scanners du cerveau, des images cardiaques et des études du sommeil. L’étude du sommeil peut aider à confirmer la présence et les effets de toute hallucination visuelle, qui est souvent un symptôme unique au cours des premiers stades de la maladie. Une combinaison de ces études peut aider à identifier certains des biomarqueurs spécifiques à la démence à corps de Lewy et permettre un diagnostic plus définitif.

 

 

Quelles sont les options de traitement de la maladie ?

 

Il n’existe actuellement aucun traitement capable de ralentir ou d’arrêter la progression de la maladie. Lors de la conception d’un plan de traitement, les professionnels de la santé essaient minimiser l’intensité des symptômes afin d’aider les patients à maintenir leur qualité de vie.

 

Les médicaments peuvent avoir un effet positif sur les symptômes cognitifs, la pression artérielle, les tremblements et les troubles du sommeil. Les patients atteints de démence à corps de Lewy sont souvent sensibles aux médicaments, c’est pourquoi les professionnels de santé les prescrivent souvent avec une grande prudence. Dans certains cas, des antipsychotiques peuvent être utilisés pour traiter des symptômes tels que les hallucinations et la paranoïa.

 

Les thérapies sont souvent utilisées avec un certain succès pour aider à améliorer la force et la capacité de fonctionnement du patient. La physiothérapie peut améliorer l’état de santé général ou aider à surmonter une faiblesse spécifique du corps qui a pu se développer. L’ergothérapie peut avoir un effet positif sur les tâches quotidiennes telles que le bain et l’alimentation. L’orthophonie et l’accompagnement psychologique sont également utilisés selon les besoins pour aider les patients à gérer leurs émotions, leurs comportements ou leurs problèmes d’élocution ou de déglutition.

 

La démence à corps de Lewy présente un certain nombre de défis pour les patients, les familles et les professionnels de la santé. En en apprenant davantage sur cette maladie, les soignants peuvent contribuer à améliorer les soins aux patients atteints de démence et à les sensibiliser. Recevoir un diagnostic fiable reste une première étape importante dans la collaboration avec l’équipe soignante pour élaborer un plan de traitement qui peut avoir un impact positif sur la vie de votre proche.

 

 

Chez Ernesti, notre but est d’offrir aux personnes dépendantes la possibilité de rester chez elles aussi longtemps qu’elles le souhaitent et dans les meilleures conditions

 

Nous accompagnons d’ailleurs plusieurs patients atteints de démence à corps de Lewy.

Nos « Chouettes », étudiants dans les domaines de la Santé (médical et paramédical) sont de par leur formation et leurs stages sensibilisés à la cause des personnes dépendantes, et sont à même de gérer avec professionnalisme des situations compliquées.

La mise en place de gardes de nuits et/ou en soirée à domicile permet également aux Aidants de pouvoir prendre du recul et se reposer, tout en sachant leur proche en sécurité.

Pour en savoir plus sur notre fonctionnement : Ernesti, comment ça marche ?

N’hésitez pas à demander de l’aide sans honte ni culpabilité, et n’oubliez pas que les services de répit profitent à la personne atteinte de démence ainsi qu’à l’aidant.

 

 

Sources :

 

A2MCL Association des Aidants et des Malades à corps de Lewy

France Alzheimer

Institut Amelis

S'inscrire à la newsletter !